Caroline

« Un instant hors du temps, suspendu, tenu, réduit en carré dans une boîte inversée…
Difficile de laisser quelqu’un prendre ton image, le temps d’un souffle retenu et d’un clac sonore,
comme certains peuples pensent qu’on leur vole leur âme.
J’ai aimé le changement de point de vue, la redécouverte de mon lieu de vie et
de travail sous l’angle du cadre et de la lumière.
Oublier le temps d’une pose les travaux, mais pas les tracas.
Délaisser les outils, mais garder les mains actives et les pieds ancrés.
S’abandonner non sans livrer bataille contre son ego, mon image m’échappe,
mais je la sais entre de bonnes mains.
Merci Julie. »

Prises de vues : Argentique au moyen format